|
Votre panier
Vous recherchez
0 LE BLOG
Voir toutes les fiches >

La contention

Pharma-medicaments.com met à votre disposition l'intégralité du catalogue Sigvaris, leader de la contention veineuse. Il est certes important d'acheter de la qualité au bon prix.
Effectivement, dès qu'une référence de contention a une base de remboursement, nous ne faisons pas de dépassement.
Il est avant tout important de répondre à plusieurs questions :

  1. Pourquoi porter de la contention ?
  2. Qu'est-ce que c'est la contention ?
  3. Comment choisir la bonne référence ?
  4. Quelles sont les prises en charge ?


1) Pourquoi porter de la contention ?

En France, à peu près une femme sur deux et un homme sur quatre sont concernés par des manifestations de maladies veineuses.
Cela commence par des jambes lourdes et douloureuses. Puis des premières complications dues à un mauvais retour veineux peuvent se manifester : les varices.

Effectivement, le sang remonte des pieds au cœur par les veines. Ce retour veineux est possible par un système de valvules anti-reflux qui fonctionnent comme des clapets et permettent au sang de remonter.
Si les veines des membres inférieurs sont dilatées ou les valvules dégradées, la pression veineuse des membres inférieurs va augmenter, le sang va circuler plus lentement et va stagner dans une veine qui se déforme avec l'apparition d'une varice.
Sans un traitement adapté, les complications peuvent être très graves : phlébite, embolie pulmonaire.

Il existe beaucoup de facteurs de risque et de situations qui peuvent aggraver le retour veineux :

L'âge, l'obésité, une position debout avec piétinement, mais aussi :

  • Grossesse : la grossesse entraîne des modifications anatomiques avec une augmentation du volume sanguin. Sachez que le risque de thrombose veineuse pendant la grossesse est multiplié par cinq.
  • Les longs voyages : l'immobilité ou le piétinement peuvent provoquer un œdème ou plus grave une thrombose ou une embolie pulmonaire et pas uniquement chez des personnes à risques.
  • Le sport : cela concerne une pratique intensive qui peuvent bloquer la circulation ou entraînant des traumatismes : rugby, judo, ski...


2) Qu'est-ce que la contention ?

Il existe plusieurs moyens de prévention de l'insuffisance veineuse des membres inférieurs :

  • Bon équilibre alimentaire.
  • Éviter les positions debout avec piétinement ou assises prolongées.
  • Pratiquer un sport de manière modérée et non traumatique.
  • Éviter les exposions prolongées à la chaleur : soleil, sauna, bains...
     

Et en première intention de la prévention : la CONTENTION.

Il s'agit d'un textile élastique que l'on pose sur la jambe : chaussettes, bas, collant et bandes. Ce textile entraîne une compression médicale qui stimule le retour veineux. Le textile est composé d'un maillage de fils élastiques tricotés qui permet d'exercer une pression dégressive de la cheville vers la cuisse. Il s'agit donc d'un traitement mécanique.

Le bénéfice de la pose de textile de compression sur vos jambes se fait sentir immédiatement : les douleurs sont soulagées surtout en période de chaleur ou pendant un long voyage. A long terme, ce traitement permet de prévenir et de limiter l'évolution de la maladie veineuse chronique.

Quand on parle de compression, on parle de classe. Effectivement la classe définit le niveau de compression c'est-à-dire la pression en millimètres de mercure exercée par le textile sur la cheville. Il existe 4 classes de compression. Plus les troubles veineux sont importants, plus la classe est élevée : I (maintient, il ne s'agit pas de compression médicale), II (la plus prescrite), III et IV.
 

principe compression3) Comment choisir la bonne référence ?

Il existe différents types de textile de contention :

 

Ne pas se tromper dans la taille :

Afin que la contention soit efficace, le textile choisit doit être adapté à la morphologie de la personne. Trop grand, le textile n'aura pas l'efficacité pour lequel il est prescrit. Trop petit : il sera très difficile à enfiler voire impossible et se déchirera. Si votre textile de contention est troué, son efficacité est nulle. Idéalement, les mesures doivent être prises par votre pharmacien : tour de cheville (partie la plus fine), tour de mollet (partie la plus large), hauteur (du sol à 3 cm en dessous du pli du genou) pour les chaussettes et tour de cheville (partie la plus fine), tour de cuisse (5 cm sous le pli fessier), hauteur (sol / entrejambe).

Dans l'idéal, les mesures se prennent le matin car les jambes sont le moins gonflées.

Attention, vos mesures peuvent évoluer dans le temps : prise de poids, affections...

Vous pouvez retrouver sur chaque référence de contention de notre site, sur l'onglet notice, un tableau de prise de mesure.

Chaussettes, bas, collants ?

Sauf si votre médecin l'a précisé sur l'ordonnance, vous pouvez choisir le type de textile qui vous convient le mieux. Vous pouvez aussi adapter le modèle en fonction de la période (été, hiver), de votre tenue vestimentaire en alternant chaussettes et bas.

Il existe différents types de textile de contention :


Choisir la matière.

La contention a beaucoup évolué ces dix dernières années. Vous avez à présent, surtout pour les femmes un très large choix de modèles : couleurs, motifs, textures.
Certains préféreront de la laine en hiver ou du bambou en été. D'autres préfèrent des bas autofixants avec motifs pour l'élégance.

C'est fini les bas impossible à mettre couleur chair. Alors faites-vous plaisir.

Livraison

box livraison

Paiement sécurisé

boxpaiementsecurise

Hébergement sécurisé
boxhebergementsecurise
Service Client

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
telephone 02 41 75 80 39
numéro non surtaxé